Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vendredi 21 Mars 2014, il est 7h et j'ai vraiment passé une mauvaise nuit. L'excitation sans doute. J'entends encore ces pleurs de bébés qui m'attendrissent tant. Je décide d'aller prendre ma douche. Entre temps, la sage-femme passe et me crie derrière la porte qu'elle viendra pour 9h et que j'ai le temps de me préparer. On m'amène mon petit dèj, j'envoie un message à l'Homme. Peu de temps après il arrive. La sage-femme vient nous chercher, je nourris un nouvel espoir: Accoucher dans la journée. On me place à nouveau en salle de pré-travail. Une nouvelle sage-femme me prend en charge et m'explique comment va se passer ma matinée. Elle me fait un examen, je ne suis encore qu'à 1 doigt. Puis elle introduit le tampon censé déclencher le travail. C'est un peu compliqué, je suis tendue et ça devient vite désagréable. Elle me pose le monitoring, tout va bien. Et elle nous laisse. Je vois sur la courbe du monitoring des contractions qui se rapprochent et qui semblent de plus en plus intenses. Mais je ne les sens toujours pas.

Au bout d'une petite heure, l'appareil se met à sonner, j'appelle la sage femme. Cela n'a duré que 5 minutes mais ces 5 minutes ont été difficiles à gérer. J'ai vu le cœur de mon Bébé qui ralentissait. La sage-femme a appelé une collègue à la rescousse puis le médecin de garde et personne ne m'expliquait ce qu'il se passait. J'ai eu le droit à une piqûre pour faire repartir le cœur du Petit Prince mais qui a fait s'emballer le mien, on m'a retiré le tampon en urgence puis ils ont fini par m'expliquer le comment du pourquoi. Autant vous dire que j'ai eu très peur. La sage-femme m'annonce que je reste un peu en observation puis qu'on tentera de remettre un tampon. J'angoisse, j'ai si peur de perdre le Bébé alors que ça ne m'avais pas traversé l'esprit avant. Mais le médecin essaye de me rassurer . Il m'explique que cela arrive souvent. Je ne suis pas sereine pour autant.

11h: La sage-femme réapparaît avec une sucette et son plus beau sourire. C'est repartit! Le tampon est introduit une seconde fois. Nous attendons deux heures, le Bébé va bien, moi mieux. L'Homme, lui, est impatient de redescendre en chambre. La sage-femme revient, me retire le monitoring, me donne les instructions afin de garder le tampon jusqu'au lendemain matin puis nous retournons dans ma chambre. L'Homme décide d'aller se reposer "au cas où..." , il repassera en fin d'après midi.

13h30: Je veux me reposer. Je somnole.

15h: Un mal de dos me tire de mon sommeil. Je me mets dans une autre position, ma mère m'appelle et m'annonce qu'elle passe vers 17h avec ma sœur.

16h30: La sage-femme arrive dans ma chambre avec un monito. Elle m'explique que je serais régulièrement contrôler. Des contractions apparaissent toutes les 5 minutes sur la courbe. Je ne comprends pas, je n'ai pas mal au ventre même si je le sens se contracter régulièrement. Ma mère et ma sœur arrivent, restent un peu de temps avec moi jusqu'à ce que l'Homme revienne. Quel bonheur de voir un peu de monde! Je trouve le temps très long, seule dans cette chambre.

20h: L'Homme repart et moi je vais marcher un peu pour atténuer le mal de dos car une des puéricultrices m'a dit que si j'avais mal c'est peut-être parce que je ne bouge pas assez. Au bout de 5 minutes à errer dans les couloirs, je retourne dans ma chambre. Je décide d'attendre la sage-femme pour le dernier contrôle de la journée. Elle n'arrive finalement qu'à 23h. Je suis totalement crevée. Je m'endors malgré le monitoring. 45 minutes plus tard je suis réveillée par la sonnerie de l'appareil. Je me dis "Oh non ! Pas encore!" . J'appelle vite une sage-femme, et on m'annonce qu'elle est occupée. La puéricultrice prend le relais, me dis que les capteurs ont bougé, je suis rassurée. Une dizaine de minutes plus tard, la sage-femme revient, me fait un toucher vaginal. Mon col commence à bouger. Je suis à deux doigts... Et c'est à ce moment que je comprends que mon mal de dos est, en faite, la douleur de mes contractions. Je suis contente de ne les ressentir que dans le dos, car je les gère très bien. La sage-femme me demande de me mettre sur le dos afin de voir comment le Bébé réagit dans cette position, elle me dit qu'elle revient très vite... J'attends et j'ai très mal ! Elle ne revient qu'une demi heure plus tard, je suis très énervée! J'ai tellement mal au dos dans cette position! Elle me retire le monitoring, m'annonce que tout va bien puis elle me souhaite une bonne nuit. Ce ne sera pas encore pour aujourd'hui... Dommage!

Récit de mon accouchement n°2: Déclenchement raté.
Tag(s) : #maternité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :