Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jusque là, je n'avais pas vraiment eu l'envie de partager la toute première décision, le premier "et si...", le premier "un bébé pourquoi pas?!". Mais là, ce soir, tout change. Bébé est surexcité dans mon ventre, il n'arrête pas de bouger comme si il disait : " et mais pourquoi ne racontes-tu pas le tout début de mon histoire? Le jour où vous, mes parents, avaient décidé de m'avoir...". Et puis, ça fait aussi quelques jours où, avec le papa, nous nous impatientons, nous discutons et nous souhaitons avancer le temps pour enfin le rencontrer.

Au commencement, l'idée est venue de moi. En janvier 2013, je disais alors au jeune homme qui partage ma vie : "Nous avons accompli tout ce que nous voulons, matériellement et moralement parlant. Nous avons un toit sur notre tête, deux voitures, des animaux, des familles formidables et du travail tous les deux. Peut être qu'à Noël, nous pourrions envisager de fonder une famille?" Il m'a alors répondu " Oui, mais nos emplois n'étant pas stables, attendons de voir où nous en serons à la fin de l'année." Plutôt d'accord avec son avis j'ai acquiescé.

Et puis, les mois passants et les informations sur TF1 n'étant pas meilleures, je me suis demandée si je deviendrais un jour Maman. La conjoncture actuelle ne faisait référence, dans les médias, que de chômage, emplois précaires, difficultés. Et puis, l'entreprise dans laquelle je travaillais n'étant pas l'exception à la règle, j'ai perdu l'espoir de voir un jour mon CDD longue durée se transformer en CDI. Et Monsieur, dans une situation plus précaire encore (vive l'intérim, la paye est là, la stabilité moins) , s'est vu l'embauche lui passer sous le nez. Un peu désemparés mais toujours très optimistes, le sujet "bébé" est ressorti.

Après de longues, très longues discussions, nous avons pris conscience que c'était le moment , l'envie était là et nous savions que même sans la stabilité rêvée de deux CDI, et même sans un seul job stable en poche, nous y arriverions. L'enfant serait heureux. Et ne manquerait de rien.

Mi-mai, incident (prémonitoire?!) j'oublie de racheter la pilule et Monsieur me dit "c'est pas grave, c'est le moment." On décide alors de tenter l'aventure.

Notre bébé a été créé peu de temps après. Le 13 juillet, date des 23 ans de Monsieur, le test de grossesse s'avère positif.

Après la prise de sang, nous apprenons que bébé a été mis en route le 22 juin 2013. Est prévu donc pour le 22 mars 2014.

22 juin , premier jour d'été. 22 mars, premier jour de printemps. Cet enfant sera notre rayon de soleil.

Entre deux échos, l'histoire de Kéo.
Tag(s) : #maternité

Partager cet article

Repost 0